La civilisation Sumérienne

Il y a un peu plus de 4000 ans, en Mésopotamie, s’étendait une région du nom de Kalam qui deviendra plus tard Sumer.

Pour être précis on situe Sumer dans la partie la plus au Sud de la Mésopotamie entre le fleuve Tigre et l’Euphrate, dans la région qui deviendra par la suite Babylone et qui se situe maintenant au sud de l’Irak, autour de Bagdad et jusqu’au Golfe Persique. Une civilisation y vécue et elle fut brillante dans de nombreux domaines. Elle inventa, la division des jours en heures/minutes/secondes, le calendrier, le système scolaire, le premier système politique, la roue, l’écriture, la trigonométrie… et développa les premières grandes cités humaines, accompagnées de leur système judiciaire et leurs règles. On appela cette civilisation, la civilisation Sumérienne.

D’où venaient exactement les Sumériens? On suppose que, partis des grandes steppes du Nord, entre les Balkans et l’Indus, ils sont arrivés dans la Mésopotamie du sud vers 6 000 ans avant notre ère chrétienne.
Les inventions de cette civilisation étaient si multiples et si intenses que les Sumériens racontaient que toutes ces pistes de progrès étaient inspirées par des êtres venus d’une autre planète: Les Annunaki.

Aujourd’hui nous vivons tous avec quelques mythes Sumériens: Gilgamesh, le mythe du déluge et même ce bon Abraham sont originaires de Sumer.
Les Égyptiens, les Grecs et le Hébreux s’inspirèrent fortement de la religion polythéiste sumérienne pour le bénéfice de leurs propres mythologies…
Que nous dit la religion Sumérienne?
Au début c’est une religion, comme beaucoup, polythéiste. Chaque ville proposait ses propres cultes, dieux et temples appropriés aux coutumes locales.
Pour les Sumériens, au début était Anu, dieu du paradis et leur Dieu principal, qui était marié avec Ki déesse de la terre.
Leurs enfants s’appelèrent les Annunaki. Puis, nous trouvons quantité de petits dieux, certains liés aux étoiles, un autre à la lune etc… un véritable bottin.
Au final trois dieux principaux sont reconnus de tous:
Anu qui dirige les cieux.
Enlil dont le royaume est la terre.
Enki-Ea qui domine les eaux, sources, fleuves, mais aussi les eaux des profondeurs.
N’oublions pas également que les Sumériens croyaient aux génies, bref, une hiérarchie nombreuses et prolixe. Mais comme nous le savons tous, tout cela relève souvent du symbole. Il faut donc relativiser et en revenir à la pensée globale de cette civilisation, s’extraire des variables qui permettent de construire la société par des coutumes liantes.
Dans l’esprit Sumérien, les Annunaki, ce qui signifie « ceux de sang royal », s’occupe de la terre et de notre destin.
Les Annunaki étaient les enfants d’Anu et de Ki, frère et sœur dieux, eux-mêmes les enfants d’Anshar et Kishar enfants de Lahm et Lahmu, gardiens du temple Abzou, lieu de la création originelle selon les Sumériens.
A la suite d’un conflit entre Enlil et Enki, les Igigi ( les dieux mineurs ) se « mirent en grève » et refusèrent de s’occuper de l’univers.
Enki décida alors de créer les hommes afin de servir les dieux. Sous l’instruction de sa mère, il créa dans l’argile, un homme à l’image des dieux… Il est dit que l’homme initial fut fabriqué d’argile auquel on mêla du sang d’un dieu sacrifié. Ensuite, à partir du premier homme fut créé l’humanité, qui fut conçu de manière à ne pas pouvoir dépasser l’intelligence et l’habilité de ses créateurs, car cette humanité se devrait d’obéir aux dieux, les servir et les honorer.

Quand on parle des Sumériens, on parle d’une formidable avancée technologique à une époque ou rien n’existait. 2500 ans avant notre ère, les Sumériens avaient déjà inventé les piles ( l’une d’entre elles fut retrouvée à Bagdad en 1938 )
Comment avait-il pu inventer une telle chose? Qui leur a soufflé une telle intelligence créative en un temps si reculé?
Les écrits Sumériens nous expliquent que l’espère humaine fut créée par des être venus du ciel. Ce peuple serait originaire d’une douzième planète, appelée Nibiru, située au-delà de Pluton. Les Annunaki étaient des géants d’au moins trois mètres de haut.
Certains spécialistes, parfois contestés, présentent les Annunaki comme des extra-terrestres venus sur terre et ayant altéré la composition génétique des primitifs humanoïdes afin d’en créer une nouvelle espèce: l’espère humaine.
Selon ces spécialistes, les textes anciens Sumériens décrivent une grande planète, Nibiru, entrant dans le système solaire. En passant tout près de la terre elle aurait provoqué des changements majeurs sur notre planète ainsi que dans tout le système solaire. Nibiru serait la planète des Annunaki.
Preuve de l’avancée des Sumériens, le sceau cylindrique Sumérien, daté de 6000 ans, montre que notre système solaire est héliocentrique. Cette découverte scientifique n’a été révélée par nos astronomes modernes qu’il y a 300 ans seulement.
Parmis les avancées de leur formidable intelligence, nous trouvons également la planète Pluton découverte par nos contemporains seulement en 1930.
Surprenant non?
Les Sumériens racontaient dans leurs écrits que les Annunaki seraient venus sur terre il y a 400 000 ans. Ils auraient alors enseigné aux humains nombre de leurs connaissances. Ils expliquent également que l’homme a été créé pour les servir et notamment pour extraire l’or des mines. Cet or servait à protéger l’atmosphère de leur planète.
Ce qui est intéressant c’est aussi de remarquer combien les mythes Sumériens ont influencé d’autres cultes ultérieurs… Déluge et autres éléments proviennent de ce culte qui mérite que l’on s’y attarde plus longuement… Nous y reviendrons un jour.
A suivre…eboox.fr



Note Google:
[5]
EBOOX 2019 Lectures: 175 vues

Fermer le menu