La mythologie grecque

Pour les Grecs, au tout début de ce monde il y a Chaos, le vide, Gaia, la terre et Eros le Dieu de l’amour.

Un jour, des géants vinrent, accompagnés de monstres qu’il fallut combattre afin de préserver l’ordre de notre univers.

Donc il n’y avait rien et ce rien, les Grecs le nomment Chaos. De Chaos est né la terre Gaia.

De Gaia sont nés la mer, le ciel et les arbres.

Un jour vint en notre monde Eros, l’amour, l’amour initial, spirituel et puissant. Un autre jour Gaïa donna naissance à Ouranos, ciel étoilé et Pontos, la mer et toutes les sources. Progressivement Ouranos recouvre entièrement la terre Gaia et s’unit à elle pour l’éternité.

Voilà un court résumé de la naissance du monde par les Grecs.

Un jour Gaia et Ouranos eurent des enfants : Les titans et les titanides. 6 frères et 6 sœurs. Les enfants suivants furent des monstres, les trois cyclopes. Ces monstres n’ayant qu’un œil étaient capables de foudroyer d’un simple regard. Il y eu aussi des monstres aux cinquante têtes, les Hécatonchires…

Tous ces enfants usent et fatiguent Gaia qui demande de l’aide à ses enfants afin de combattre leur père Ouranos, invincible et effrayant.

Cronos accepte le défi.

Gaia lui fabrique une faucille et Cronos coupe le sexe de son père. Ouranos s’éloigne alors pour toujours de Gaia. De la blessure d’Ouranos naissent les divinités de la vengeance et du châtiment ainsi que les Méliades, des nymphes guerrière.

C’est ainsi que Cronos devint le premier roi du monde.

Puis, il épousa sa sœur Rhéa et jeta dans les profondeurs des enfers les cyclopes et les trois Cent-Bras.

Prévenu plus tard par sa mère que l’un de ses enfants le détrônerait un jour, Cronos dévorea dès lors chacun de ses nouveaux enfants… et il en croqua de nombreux. Jusqu’au jour ou Rhéa trouva une astuce et permis à l’un de ses enfants de survivre : Zeus.

Devenu plus grand, ce dernier réussira à faire vomir Cronos qui recrachera tous les frères et sœurs avalés par le père indigne.

Ainsi est née l’Olympe…

Puis les dieux de l’Olympe entrèrent en guerre les uns contre les autres. Deux clans s’affrontèrent :

– Cronos et les Titans

– Zeus et ses frères et sœurs

Puis les Cyclopes rejoignirent Zeus et les Cent-bras firent de même. Avec la foudre, Zeus gagna le combat, ou presque, car Gaia donna naissance à un monstre aux cent têtes de serpents : Typhon.

Au terme d’un combat terrible, Zeus l’emporta de nouveau, avec l’aide d’hermès et ainsi Typhon fut enfermé au cœur de la terre. Il resta encore de nombreux combats mais au final, Zeus fut vainqueur. Du haut de l’Olympe , lumineuse et céleste, il régna désormais sur le monde des hommes.

Zeus demanda alors à Prométhée, un géant fils de Japet lui-même frère de Cronos, de s’occuper des hommes. Il définit leur rôle tout en façonnant leur corps dans de l’argile à l’image des dieux.

Pendant que ses deux frères , Zeus et Posseidon règnent sur le ciel et les eaux, Hadès choisit de gouverner les enfers. Les enfers sont un royaume triste et désolé, une prison de la douleur et des souffrances.

Hadès est si noir qu’aucun n’ose prononcer son nom.

Sur son trône, Hadès domine les âmes des morts. Il ne permet à aucune âme de revenir à la vie et Cerbère, le chien qui monte la garde à la porte des enfers, y veille.

Perséphone, épouse d’Hadès le seconde avec une féroce avidité de souffrance. Elle a pourtant le droit de sortir des enfers une fois par an pour voir sa mère… à la période des moissons elle rentre à la « maison ».

L’enfer de la mythologie Grecque est d’une noirceur parfaite. La composition de cet enfer est multiple. Tartare est la région profonde du monde des enfers, sous les enfers. Les dieux de l’Olympe y maintenaient prisonniers leurs premiers ennemis. Progressivement le Tartare rejoignit le royaume même des enfers et y reçut les âmes des criminels. Le fleuve qui coule dans les enfers se nomme l’Achéron. Mélange d’eau brûlante et glaciale. Les morts devaient le franchir sur une barque guidée par le Charon, être hideux souvent illustré par un être recouvert d’une grande tenue sombre et crasseuse.

A l’autre extrémité des enfers se tenait les Champs-Élysées. C’était un lieu de fêtes, lumineux et qui permettait de recevoir les âmes des justes et bons.

Nous trouvons également aux enfers le champ des pleurs pour les âmes amoureuses et le fleuve Styx, dont les eaux inertes étaient parcourues d’odeurs nauséabondes. Le Styx avait été créée par une nymphe et il possèdait des pouvoirs magiques étonnants. Plonger dedans pouvait rendre immortel. Son eau était de celles qui permet de prononcer des serments inviolables et de les rendre ainsi en plaçant sa main au dessus d’une coupe d’eau du Styx.

La mythologie Grecque est emplie de combats et de trahisons, de sœurs et frères qui s’entre-tuent. Le monde des dieux est un monde sanglant et funeste. En les regardant, nous sommes un peu à leur image : cruels.eboox.fr



Note Google:
[0]
EBOOX 2019 Lectures: 149 vues

Fermer le menu