Le monde Maya

Le monde Maya est riche de croyances, même si nous en parlons peu souvent. Ce que certains voient fait de la terre du sol pour concevoir le premier homme, les Mayas eux prennent du maïs pour faire bouger la matière…

Car pour les Mayas, au début les dieux étaient seuls. Itzamna, Dieu du ciel et créateur du monde, s’ennuyait un peu avec ces amis et décida, après plusieurs essais infructueux, de concevoir un être qui le vénèrerait, nous. Il mélangea de la farine de mais avec de l’eau et donna vie aux formes conçues ainsi.

Les Mayas sont de créatifs croyants. Leur panthéon est large. Ils vénèrent Kinich Ahau le dieu du soleil, mais également une infinie quantité de petits dieux comme ceux dont les fonctions étaient liées aux affres des caprices de la nature. Il y a, pour résumer, deux grandes familles de dieux chez les Mayas. Ceux des astres et ceux de la nature.

Mais il existe aussi des dieux pour les soucis des hommes, comme le dieu de la mort, celui de la guerre etc… En fait, on ne connait pas encore aujourd’hui la liste complète des dieux Mayas. Car l’enfer des mayas est effrayant et s’en protéger un devoir. Xibalba, c’est son nom, est peuplé de créatures terrifiantes, de démons sanguinaires.

Au fil des siècles nous sommes cependant fasciné par la très bonne connaissance des astres qu’étaient parvenu à réunir les Mayas. Ce peuple avait le nez dans les étoiles et leurs prêtres passaient un temps fou à observer les étoiles. Ils inventèrent d’ailleurs un calendrier permettant de délivrer des prophéties mais également de fixer certains jours de fêtes et de prévoir les grands changements du climat.

Du haut des pyramides Mayas, on versait le sang. Car cet aspect de la religion Maya ne peut être oubliée. Les Mayas craignaient leurs dieux et trouvaient de nombreuses raisons de les remercier, de les honorer, de les vénérer. On versait alors du sang car dans ce pays ou l’or abonde, le sang est une richesse symboliquement encore plus précieuse. Le sang versé était celui d’animaux comme les chies, les dindons, les jaguars… mais on pouvait aussi voir certains croyants se mutiler pour rendre hommage aux dieux. Les pyramides elles, servaient à cela mais également de tombes pour les dignitaires. Elles observaient en silence des jeux sanguinaires ou certains perdants étaient offerts aux dieux et sacrifiés…eboox.fr



Note Google:
[5]
EBOOX 2019 Lectures: 679 vues

Fermer le menu